Neuf Jours en Trois-Mâts

La chanson du Rara-Avis

La chanson collective, sur l’air de « Santiano », que Hugues Aufray composa en 1968, en hommage au Bel Espoir de l’association AJD (eh oui!).

2016-07-21 à 23-37-02

Un lundi de juillet, ils ont embarqué
Oh et hisse, Rara Avis
vingt huit passagers guillerets
courageux, vaillants et toujours gais

Venus du nord, de l’est ou de l’ouest
Ooh et hisse Rara Avis
ils cherchaient du soleil, de l’air pur
et surtout une belle aventure

Dans la rade de Brest, ils ont paradé
Oh et hisse Rara Avis
Au milieu d’un millier de voiliers
qui voguaient ensemble vars Douarnenez

Sur l’ile de Sein, ils ont débarqué
Oh et hisse Rara Avis
dans la brume, ils ont beaucoup cherché
avant de s’échouer dans un café

En allant vers Ouessant ils ont constaté
Oh et hisse Rara Avis !
Que la mer pouvait les chahuter
Certains en même dégobillé !

Cuisine ou ménage, vive les corvées !
Oh et hisse, Rara Avis !
Celui qui ne veut pas faire d’effort
on le jettera par-dessus bord !

Certains matelots tirent sur les drisses
Oh et hisse, Rara Avis !
Artimon , mi(i)saine ou trinquette
attention de ne pas tout mélanger !

Ils sont beaux, ils sont jeunes et ils sont bronzés
Oh et hisse, Rara Avis
ensemble, ils nous ont fait partager
une semaine de convivialité !

Demain, nous partirons chargés de trésor
Oh et hisse Rara Avis
Nous emporterons ces sensations
Pour voguer vers un bel horizon !

Commentaires Facebook :

Une réflexion au sujet de “La chanson du Rara-Avis

  1. kelly

    Quelle belle aventure. Revenir à l essentiel et partager ses moments!!! Cela fait du bien. Même avec les corvées et le mal de mer!
    Une pensée à vous tous
    Kelly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *