Neuf Jours en Trois-Mâts

Le voyage 2014

L’Embarquement aura lieu le 25 mai 2014 à l’Aber Wrac’h (Finistère Nord).
Aurigny (Alderney) île anglo-normande sera la première escale de ce voyage transmanche, la deuxième escale sera Ostende Belgique avant de revenir sur notre département du Nord à Dunkerque pour le 2 juin 2014.

L’Aber-Wrac’h

L’Aber-Wrac’h (prononcé « Abèr Vrak », en breton Aber Ac’h) est un fleuve côtier, puis dans sa partie aval une ria du pays de Léon dans le Nord-ouest du Finistère, en Bretagne.

L’Aber-Wrac’h est le plus long aber et le plus septentrional de la Côte des Abers. C’est également le nom du hameau de Landéda abritant le port du même nom.

Les sources de l’Aber-Wrac’h se trouvent entre Trémaouézan et Saint-Thonan et en grande partie à Ploudaniel dans le quartier de Lestréonec où l’on dénombre pas moins de quatre sources ; la longueur du cours d’eau est de 33,6 km3.
Le pont suspendu de Paluden permet de rejoindre les deux rives et est désormais doublé par un pont récent situé plus en amont.

Les îles de l’Aber-Wrac’h

Elles sont aussi appelées archipel des îles de Lilia (Lilia : nom d’un bourg de Plouguerneau).

Île Cézon et son Fort
Île Wrac’h
Île Stagadon
Île d’Erch
Île de la Croix

Aberwrac'h6

L’histoire et le patrimoine de ces îles peuvent être consultés sur le site de Patrimoine des Abers

Première escale : Aurigny (îles Anglo-Normandes)

Aurigny

En dépit d’être l’île la plus proche de la France, Aurigny semble plus isolée que toutes les autres îles Anglo-Normandes. C’est un paradis pour les amoureux de la nature qui allie de superbes paysages à une flore et faune abondantes.

Visitez Aurigny et vous pourrez découvrir une véritable oasis à l’histoire longue et fascinante, une multitude de fleurs et d’animaux sauvages, de magnifiques plages et un mode de vie particulièrement enviable.

Aurigny

Aurigny est facilement accessible depuis Guernesey en avion tout au long de l’année et en bateau d’avril à septembre. Sainte Anne est la capitale. En 2012 la population estimée est de 2100 âmes sur une île dont la superficie est de 3Km2.

Deuxième escale : Ostende, Belgique


Le Bel Espoir participe à la 15ème édition (le 1er juin 2014) « Ostende à l’ancre »

Ostende, la muse

Du peintre ostendais James Ensor jusqu’à Léo Ferré et sa chanson « Comme à Ostende », celle que l’on surnomme la « reine des plages » a inspiré plus d’un artiste. En se promenant le long de la digue ou en dégustant un plat d’huîtres face à la mer, on comprend aisément pourquoi l’air marin de cette station balnéaire est venu chatouiller l’envie créatrice de ces grands noms…

Ostende2

Ostende à l’ancre 2014 : au coeur du patrimoine et des traditions maritimes

Pour sa 15ème édition, Ostende à l’Ancre rassemblera à nouveau d’authentiques anciens bateaux venus de tous les ports d’Europe. Dans aller plus loin et la rubrique voilier vous découvrirez trois participants à cette manifestation.

Une fois de plus, du 29 mai au 1er juin 2014, Ostende sera l’épicentre du patrimoine maritime belge d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Ostende1

Ostende à l’Ancre est assurément « le » rendez-vous par excellence de tous les skippers et équipages disposant d’un bateau de plus de 40 ans d’âge ou d’une réplique construite sur des plans originaux. Nous y attendons 180 bateaux « classiques », allant de majestueux trois-mâts à des Vlets de servitude.

La participation à cet évènement, où règnera une ambiance maritime spécifique, du rythme musical et beaucoup de convivialité, est d’accès facile et entièrement gratuit.

La « 70ème commémoration de la libération d’Ostende » sera le thème de 2014. Avec la participation e.a. d’une vingtaine de Little Dunkirk ships qui aidèrent à l’évacuation de Dunkerque en 1940, ainsi que diverses autres unités qui opérèrent au cours de la Seconde guerre mondiale.

http://www.oostendevooranker.be

Dunkerque : Débarquement le 2 juin 2014

Dunkerque et les communes environnantes forment un territoire, une terre de labeur, des sols qu’il a fallu conquérir, stabiliser, protéger, isoler de la mer, domestiquer, drainer, aménager et souvent défendre contre les agressions de la nature et des hommes. Objet de la convoitise de la plupart des grandes puissances européennes, inscrite dans un contexte de violence et de guerre, source de tragédies laissant peu de place aux périodes fastes. C’est ce passé éclaté, d’une exceptionnelle richesse, qui au-delà des siècles, a forgé les mentalités et fédéré des énergies toujours prêtes à se mobiliser.

Autour de Dunkerque : Le port raconté par le musée portuaire

Un peuple fier, terrien par souci de capitaliser les héritages du passé mais aussi marin par audace et volontarisme, habitué aux épreuves et toujours prêt à relever les défis. Un esprit qui cultive ses traditions et se veut inventif pour conserver la maîtrise de son destin.

Le voyage1

Itinéraire en image


Commentaires Facebook :

3 reflexions sur “Le voyage 2014

  1. Pingback: Ils sont bien arrivés ! Ils sont à bord ! (Reportage) | Neuf Jours en Trois-Mâts

  2. Pingback: Ostende à l’ancre | Neuf Jours en Trois-Mâts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *