Neuf Jours en Trois-Mâts

Les nœuds marins

par Olivier Hengbart

Nous ne parlerons ni du nœud coulant ni du nœud papillon mais de nœuds marins. Je vous en présente trois : le nœud de chaise, le nœud demi-clef et le nœud de cabestan. Si vous portez un intérêt à ce sujet, avec la page lien dans le menu aller plus loin, vous accéderez à différents sites pour en découvrir d’innombrables.

Le nœud de chaise

Commençons par l’incontournable noeud de chaise. L’intérêt de ce modèle est sa grande sûreté et sa facilité de démontage, même après une très forte traction.
Les alpinistes et les marins l’utilisent, c’est pour vous dire qu’il est fiable…
Essayez, entraînez vous et bon courage …

Noeud de chaise


Le nœud demi-clef

Un tour mort et deux demi-clefs

Un tour mort et deux demi-clefs (round turn and two half-hitches) est un nœud d’amarrage qui présente le double avantage d’être fiable (« un tour mort et deux demi-clefs n’ont jamais manqué », ou « n’ont jamais lâché », dit le dicton marin) et d’être facile à faire et à défaire, même sous tension. Le tour mort initial permet d’arrêter le cordage et de l’empêcher de filer (et d’arrêter le bateau, par exemple), on peut ensuite prendre son temps pour confectionner les deux demi-clefs. Ce nœud s’appelle également parfois « tour mort et demi-clefs à capeler

Noeud demi-clef

 


Le nœud de cabestan

Il est utilisé en matelotage comme nœud d’accroche : il sert à fixer un cordage sous tension constante à un point fixe (pieu, anneau ou bitte d’amarrage). Par conséquent son usage le plus courant consiste à amarrer un bateau à une pile située à quai. Dans ce cas, il est aussi possible d’utiliser un nœud d’amarrage à demi-clefs.

Rapide à faire et à défaire, il ne risque pas de s’ouvrir sous la tension, sans pour autant se souquer (c’est-à-dire sans se serrer de lui-même sous l’effet des tensions, jusqu’à devenir très difficile a dénouer). Les deux brins se serrent indépendamment sous la traction, mais si la tension se relâche, ce nœud peut se desserrer.

Il est possible de le nouer au milieu d’un cordage, même si les deux extrémités ne sont pas accessibles.

Noeud de cabestan

Commentaires Facebook :

Une réflexion au sujet de “Les nœuds marins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *